Energie, information, cerveau et comportement du vivant

Comment les ondes dirigent le vivant dans un monde quantique

Depuis le début du 20ème siècle, la physique quantique, l’électromagnétisme ou encore l’épigénétique ont révolutionné les croyances sur le fonctionnement du vivant. Le rôle de l’eau, des électrons, des photons dans le fonctionnement énergétique et informationnel du corps-esprit ont mis en évidence les multiples interactions quantiques au cœur du vivant.

Dès lors, serait-il possible de contrôler le comportement d’un être vivant par les ondes, en particulier électromagnétiques ?

Constitution de la matière

Peut-on concevoir une maison sans fondation, sans mûr et sans toit ? De la même façon peut-on concevoir une molécule, sans particule subatomique – noyau, électron, proton, photon, etc. – et sans énergie ?

Hippocrate invitait les médecins à aller à la cause des causes des causes. De même pour le fonctionnement des organes, ne devons-nous pas aller au-delà du visible que sont les cellules et les molécules ?  Comment se génèrent et s’animent ces constituants qui sont les seuls, aujourd’hui encore, à être observés et considérés par la médecine chimique ?

Peut-on comprendre le fonctionnement global d’un corps-esprit si l’on isole ses parties[1] sans tenir compte de leurs multiples interactions, de ce qui les crée et les anime ?

La vision chimique, linéaire (de A vers B vers C) et limitée en vitesse (en cm/s) n’est-elle pas trop réductrice en regard de la vision quantique, sous-jacente, où les vitesses sont instantanées et les interactions multiples (de A vers B et C, de B vers A et C, de C vers A et B) ?

Les forces invisibles sont les instances dirigeantes de la particule donc de la matière.
– Albert Einstein

De l’invisible au visible

Le physicien John Wheeler[2] a eu cette réflexion sur l’évolution de ses propres croyances tout au long de sa carrière. Sa première période fut de croire que tout était particule. La médecine et l’industrie pharmaceutique en sont restées essentiellement à cette étape de croyance.[3]

Sa deuxième période fut de croire que tout était champ d’énergie. La dernière fut de croire que tout était information. L’information en mouvement est de l’énergie.
Mais qui crée l’information ? D’où vient-elle ?

Les physiciens ont désormais intégré la notion de conscience, concept abstrait que le cerveau ne peut saisir. Dans le vide quantique, dans ce néant où rien n’est visible, l’espace et le temps n’existent pas. Tout se superpose et la vitesse de transmission de l’information est infinie, c’est-à-dire instantanée.

Cette notion de conscience universelle et impersonnelle rejoint toutes les approches spirituelles où la matière n’est qu’un reflet partiel d’une réalité bien plus grande, qui créé, anime, relie et unit tout, sans exception.

Conscience, information, énergie, matière

Un corps-esprit électromagnétique

Électroencéphalogramme, électrocardiogramme, la médecine officielle utilise tout de même certains aspects de l’électromagnétisme du corps-esprit.

Les différentes énergies qui nous traversent proviennent de différentes sources et nous influencent. Dans un sens d’ouverture, de libération ou dans un sens de restriction, de contraction.

Chaque organe possède sa propre fréquence de vibration, via ses molécules d’eau qui constituent une capacité de téléchargement et de stockage de l’information.[4]

Le corps-esprit vibre en basse fréquence.

Des études militaires

Depuis la guerre froide, toutes les grandes puissances se sont penchées sur le contrôle de l’esprit par les ondes électromagnétiques. Dans un but principalement militaire.

Le Dr Barrie Trower, physicien, ancien expert des pathologies liées à l’électromagnétisme auprès de l’Armée et des services secrets britanniques évoque les pathologies que peuvent provoquer les ondes électromagnétiques, intentionnelles ou liées aux pollutions ambiantes.

Le Pr José Delgado, neurophysiologiste, a d’ailleurs mené dans les années 60 des études pour le compte de la CIA. Il relate comment il sera possible à l’avenir, d’implanter des puces miniaturisées dans le cerveau pour contrôler le comportement et les maladies. L’avenir de Delgado est désormais notre présent…

Des études ont prouvé que les émotions tout comme des pathologies peuvent être déclenchées par les ondes électromagnétiques[5].

Le professeur Delgado contrôle des animaux

Dans cette vidéo, le Pr Delgado explique et illustre comment la miniaturisation des électrodes implantées dans le cerveau vont permettre un contrôle du comportement par les ondes électromagnétiques.

Santé ou maladie par les ondes

Toutes les ondes – électromagnétiques, mécaniques, thermodynamiques, lumineuses, scalaires, etc. – sont donc au cœur de tous les processus du vivant. En particulier pour le transfert d’information, la communication et la coopération des cellules et le fonctionnement des organes.

Nos organes vibrent selon certaines fréquences. Notre environnement naturel ou industriel peut influencer leur fréquence – par amplification, diminution ou annulation de phase.

Ainsi, la méditation permet de donner de l’espace à son corps-esprit. Cet espace est propice aux vortex des électrons des molécules d’eau qui vont pouvoir capter davantage d’énergie via les photons. De même pour les mécanismes de rire, de joie, d’amour et de relaxation.

A l’opposé, la peur, l’angoisse, le stress, la colère vont contracter les tissus et par conséquence les vortex de ces molécules d’eau qui seront moins à même de télécharger l’information photonique propice à leur bon fonctionnement.

Les aliments naturels ou chimiques sont porteurs d’énergies et d’informations différentes, plus ou moins bénéfiques ou délétères pour le corps-esprit. La cuisson des aliments impacte directement leur énergie et leur information au-delà même de leur composition chimique.[6]

Des matériaux en bouche ou autres prothèses, des teintures de chevaux peuvent par exemple avoir des incidences sur le système tonique réflexe, entre autres.[7]

Interférences internes et externes

Le Dr Bruce Lipton, épigénéticien, insiste sur le rôle primordial de nos pensées et de nos émotions pour le bon fonctionnement de nos cellules. Nos cellules ne sont régies par les gènes que de l’ordre de quelques pourcents seulement. Le reste majoritaire est assuré par l’environnement électromagnétique de la cellule.
Cet environnement électromagnétique est donc directement conditionné par :

  • La composition chimique des cellules et leur environnement direct, la lymphe ;
  • Nos sensations, émotions, pensées ;
  • Notre mémoire composée par notre environnement photonique qui s’est constitué depuis notre enfance ;
  • Les ondes extérieures – Wifi, Linky, Téléphonie Mobile, Matériaux synthétiques, etc. [8]
  • Notre capacité à être conscient de notre présence à l’instant – connexion à la conscience impersonnelle qui nous créé et nous anime en permanence. Vive la méditation !

Cette connexion à notre origine impersonnelle, le grand tout que certains appellent Atman, Dieu, la source, la conscience universelle, la lumière, etc., est essentielle pour notre bien-être.

Relativiser le rôle de la matière visible, qui ne représente que 0.001% d’une réalité bien plus vaste et invisible, est la clé pour être en bonne santé globale, physiologique, psychologique, émotionnelle et spirituelle.

Bien évidemment, plus un corps sera pollué par des métaux lourds[9], plus il pourra rentrer en interférence-résonance avec les ondes extérieures de différentes fréquences.

Ces interférences pourront aboutir à différentes pathologies, dont l’une d’elles, la fibromyalgie illustre parfaitement l’impotence de la médecine chimique. Jusqu’à récemment, la fibromyalgie était d’ailleurs considérée comme une maladie psychiatrique.

Quantique et santé

Les thérapies quantiques semblent être l’avenir de la médecine du 21ème siècle. Parce qu’elles vont à la source et au-delà de la matière. Parce que leur approche globale, plus naturelle et respectueuse, est plus efficiente. Et puis parce que cette approche est tellement préventive qu’elle rendrait inutile, ou pour le moins accessoire, tout soin médical.

Cependant, comme toute disruption scientifique, les thérapies quantiques se heurtent au business d’une puissante industrie chimique. Elles font également face à l’ignorance des “bien pensants” et leur infirmité ou incapacité à remettre en cause leur savoir étriqué.
Restons humbles et ouvrons-nous au mystère de la vie.

A la lumière de cet exposé, certaines questions deviennent néanmoins incontournables. Les technologies sont-elles indispensables pour être en bonne santé ? Est-ce avant tout un discours marketing des lobbys industriels ? Ou pire encore, des armes de contrôle total des populations ? Les technologies de communication ciblée 5G et les nanotechnologies des injections expérimentales liées à la soi-disant crise sanitaire seraient-elles les outils du contrôle du comportement ?

Et si les injections ARNm, le graphène, les nanoparticules et l’identité numérique étaient les clés du contrôle du comportement ?

L’humain est sensible au champ magnétique

La vidéo ci-dessous illustre la chute de l’amplitude des ondes Alpha – onde de détente ou de non-vigilance – lorsque le champ magnétique terrestre tourne dans le sens anti-horaire (CCW).
L’amplitude de ces ondes Alpha reste stable si le champ (CW) tourne dans le sens horaire ou si le champ est fixe.

La neurophysiologie humaine est bien sensible au magnétisme. Des rotations spécifiques de champs de force terrestre déclenchent une activité d’ondes cérébrales distinctive qui montre que l’humain traite inconsciemment des stimuli géomagnétiques.
Source https://maglab.caltech.edu/human-magnetic-reception-laboratory/

60% de tous les troubles sociaux se produisent dans l’année et demie qui suit chaque maximum solaire
Alexander Chizhevsky, biophysicien et scientifique multidisciplinaire, 1897 – 1964

Le champ magnétique du soleil impacte la conscience humaine

Le documentaire Solar Revolution illustre comment le champ magnétique du soleil influence nos différentes capacités sensorielles, cognitives, neurologiques… De nombreux scientifiques de renom dont le biophysicien allemand Dieter Broers ont participé à ces études et preuves scientifiques.
La terre s’est formée à partir de débris du soleil. Alors l’intrication quantique est-elle à l’origine de ces multiples connexions soleil-terre-humain-vivant ?
Est-ce pour cette raison que toutes les religions ont un culte du soleil ?

Le Soleil peut-il transformer l’humanité et élever sa conscience ?

Quel rôle des champs magnétique solaire et terrestre sur la production de DMT  – diméthyltryptamine par le cerveau ? [10]

La DMT permettrait de court-circuiter la censure du cerveau pour une lucidité et une clairvoyance augmentées.

De nombreuses études ont également prouvé que les activités solaire et géomagnétique affectent notamment les systèmes [11] :

  • cardiovasculaire – variabilité cardiaque,
  • nerveux autonome,
  • immunitaire – lien avec le système identitaire.

Pour voir le documentaire en entier http://www.solar-revolution-movie.com/fr

Références & Ressources

[1] La spécialisation de la médecine chimique sur les différents systèmes neurologique, endocrinologique, vasculaire, etc., rend la compréhension et les actions correctives partielles, voire illusoires.

[2] John Wheeler, physicien contemporain et collaborateur d’Albert Einstein, 1911-2008

[3] Pour des raisons de business ? Au tout début du 20ème siècle, les familles Rockefeller et Carnegie ont massivement investi dans l’industrie chimique et ont orienté, par leur financement conditionné, les écoles de médecine à abandonner toutes thérapies autres que celles chimiques.

[4] Cf l’article eau, électromagnétisme et lumière au cœur du vivant

[5] L’article sur le contrôle du comportement https://etre-vivant.fr/pourquoi-alimentation-vivante/

[6] Cf l’article sur l’alimentation vivante.

[7] Cf l’article sur les mécanismes de la pollution électromagnétique sur la santé

[8] Cf l’article sur les ondes électromagnétiques et la santé

[9] Selon une étude de santé publique France, plus de 97% de la population est polluée aux métaux lourds.
https://www.ouest-france.fr/sante/metaux-lourds-tous-les-francais-contamines-y-compris-les-enfants-6a95f4ee-dd6f-11eb-a914-09f28ade4574

[10]

[11]
“Les systèmes de régulation humains sont conçus pour s’adapter aux variations climatiques et géomagnétiques quotidiennes et saisonnières. Cependant, les changements brusques de l’activité solaire et géomagnétique, en particulier les tempêtes géomagnétiques, peuvent stresser ces systèmes de régulation. Il en résulte alors des altérations de l’équilibre mélatonine/sérotonine, de la pression sanguine, du système immunitaire, des processus reproductifs, cardiaques et neurologiques.”
https://exoconscience.com/lactivite-solaire-et-geomagnetique-et-ses-effets-sur-la-physiologie-humaine/non-classe/

 

Autre ressource : Santé, bonheur, énergie : quelle connexion ?

Le contrôle du cerveau est des émotions par les ondes électromagnétiques https://iatranshumanisme.com/2016/09/09/jose-delgado-et-ses-dispositifs-de-controle-de-lesprit-par-la-stimulation-electrique-du-cerveau/