Santé et scientifique avec de multiles paramètres à observer

Santé : comment reconnaître les fraudes scientifiques ?

Le respect de la nature, l’écologie, la santé, le bien-être ou la douceur de vivre, sont-elles des notions compatibles avec les besoins industriels de vendre toujours plus ? La liberté et l’autonomie qui résulteraient d’une juste utilisation des ressources naturelles sont-elles compatibles avec les besoins politiques d’asservir et de taxer ?

Vouloir soumettre la nature par la technologie ou la chimie est-il un acte naturel légitime ou un acte d’anti-écologie primaire ?

Dans un précédent article, les démarches industrielles, scientifiques et spirituelles ont été présentées via cette volonté de soumettre, comprendre ou vivre en harmonie avec la nature.

Quelles sont les principales fraudes scientifiques et intellectuelles que tout un chacun peut commettre, mais en particulier ceux qui y ont un intérêt majeur, voire vital : industriels, politiques et médias ?

La philosophie nous enseigne à douter de ce qui nous paraît évident. La propagande, au contraire, nous enseigne à accepter pour évident ce dont il serait raisonnable de douter.
– Aldous Huxley, Philosophe, 1894-1963, Le meilleur des mondes (1932)

Bâtir un raisonnement sur un postulat faux

Ainsi le vaccin Gardasil pour le col du cancer de l’utérus est basé sur le fait que le papilloma virus donne le cancer. Cette hypothèse n’a jamais été prouvée scientifiquement. Ce postulat est issu d’une autre fraude scientifique – corrélation égale cause – car toutes les femmes ayant un cancer du col ont eu un papilloma virus. Cependant 80% des femmes ont eu un papilloma virus et toutes n’ont pas eu un cancer.[1]

Corrélation statistique ne signifie pas cause

Pourtant cette erreur est régulièrement utilisée à des fins mercantiles. Ainsi le CO2 d’origine humaine est défini comme LA principale cause d’un réchauffement climatique selon les rapports du GIEC qui s’appuie avant tout sur la base d’une corrélation – élévations des courbes de température dans certains endroits du globe et du CO2 d’origine humaine. Les études du GIEC sont par ailleurs partielles puisqu’elles occultent d’autres paramètres, comme l’électrification de la Terre (2G-5G) ou encore les chemtrails pour ne citer que les plus évidents. La notion de réchauffement est elle-même soumise à caution puisque certaines parties du globe se réchauffent alors que d’autres se refroidissent.

Le confinement et le port du masque sont mentionnés comme étant les seuls facteurs du recul de l’épidémie Covid alors que d’autres facteurs sont niés et qu’il n’existe aucune étude scientifique qui prouve cette fausse conclusion. Au contraire, d’autres études scientifiques montrent que non seulement le confinement est une hérésie mais aussi que le port du masque, ne peut arrêter un virus affectant les voies respiratoires.[2]

Ne pas tenir compte de l’environnement

Charles Darwin et Louis Pasteur ont tout deux commis cette grossière erreur. Pasteur n’a jamais pu démontrer ses affirmations sur la primauté du microbe dans la maladie. Ses théories nient l’importance des facteurs environnementaux, du système immunitaire et étaient basées sur le postulat, avéré faux, que le corps est stérile – une hérésie scientifique au 21ème siècle puisque le corps est une usine à fabriquer des microbes.[3]

Il est difficile pour certains esprits matérialises de considérer que le vide n’est pas vide, que l’invisible préside au visible et que comme le prouve, entre autres, la physique quantique, tout est interconnecté. Toute étude dite scientifique doit donc prendre en compte un maximum de paramètres, ce qui est particulièrement délicat dans le domaine du vivant où une cellule est soumise à de multiples influences vibratoires et chimiques.[3b]

On transforme la vérité selon les besoins de l’économie
– Pr Luc Montagnier, Prix Nobel de médecine

Occulter des paramètres

La médecine, la chimie, la biologie des industriels du médicament s’appuient toujours sur la physique newtonienne… Et en sont restés aux 4 dimensions de l’univers ! Pourtant, depuis l’avènement de la physique atomique et quantique au début du 20ème siècle, les vrais scientifiques reconnaissent 6 dimensions.[4]

De même, la croyance que les vaccins ont éradiqué les maladies infectieuses repose sur cette fraude scientifique qui consiste à ignorer les principaux facteurs de ce déclin : l’accès à l’eau potable, à une alimentation plus riche et variée, à une meilleure hygiène de vie, au progrès social et à l’assainissement dans les villes.

La sécurité routière utilise ce même procédé frauduleux en occultant le progrès technologique des voitures, celui des infrastructures et l’évolution des comportements des conducteurs pour illustrer sa politique de répression fiscale par le seul biais du radar contre les excès de vitesse. Une analyse statistique rigoureuse de l’accidentologie depuis 1973 montre que les radars sont le facteur le moins impactant dans le recul des décès sur les routes.[5]

Dans son ouvrage l’Enquête Campell, le Pr Colin Campbell, chercheur sur l’alimentation et le cancer, révèle que ce qui rend son étude écologique est la prise en compte de 367 paramètres, incluant l’alimentation, le mode de vie et la maladie. « C’est l’effet conjugué des nutriments et des autres facteurs sur l’apparition de la maladie qui permet d’en apprendre le plus. »[5b]

Les recherches médicales classiques n’ont aucune compréhension des mécanismes moléculaires qui constitue réellement le moteur de vie.
– Dr Bruce Lipton, épigénétique, La biologie des croyances, p117 aux éditions Ariane

La validation acquise par l’usage dans le temps

Alors qu’il n’a fait l’objet d’aucune étude d’impact sanitaire, l’emploi de l’aluminium dans les vaccins depuis 90 ans fait office d’argument politico-industriel contre les preuves scientifiques avérées de sa dangerosité [6]. Un comble, d’autant que la pharmacovigilance n’a fait ses débuts timides que depuis 40 ans !

Des jeux de données altérés pour de fausses statistiques

La vitesse est la cause par défaut d’un accident lorsqu’aucune autre cause ne peut se dégager. Sans conscience propre, la vitesse est le résultat d’un comportement. Deux conducteurs roulant à la même vitesse ne freineront pas de façon identique selon leurs compétences et leurs capacités physiologiques et psychologiques – toutes choses égales par ailleurs.[7]

De nombreux décès ont été attribués au Covid alors que la très grande majorité était déjà atteinte d’une autre pathologie grave.[8]
Au Québec, l’INSPQ, l’institut de la santé, a remis à jour les données et le nombre de guérison a doublé d’une semaine sur l’autre, le nombre de cas a baissé de 94% en une semaine après révision des méthodes. Les nouveaux chiffres ne sont plus alarmistes.[9]
Aux USA, le CDC a révisé également ses chiffres pour mettre en évidence que seulement 6% des décès étaient dus au seul Covid. Tous les autres étaient liés à une comorbidité de gens très malade – en moyenne 2,6 maladies[10].
Pourtant, certains journalistes – en bons soldats de Bill Gates ? – n’hésitent pas à attribuer l’issue fatale d’un patient en phase terminale de cancer… au Covid !
Dans cette pandémie, de nombreuses fraudes ont été constatées dans les comptages :

  • soit la cause de mortalité était systématiquement cochée par défaut Covid,
  • soit des patients guéris qui mouraient d’une autre cause quelques jours plus tard, étaient comptabilisés décès Covid.[11]

Les tests PCR pour le Covid montrent notamment des faux positifs et faux négatifs. Ils ne sont, pour la plupart, pas fiables. Certains ont été publiés comme homologués alors qu’ils ont échoué aux tests d’homologation.[11b]

Les projections mathématiques

Issues de « l’Intelligence Artificielle », les projections mathématiques dans le monde du vivant ne peuvent tenir compte de toutes les interactions environnementales possibles. Les projections Covid alarmistes du mois de mars se sont révélées fantaisistes, à dessein ou non ? De 3.5% de taux de mortalité sur les malades[12], le résultat est finalement, après plusieurs mois de recul et après le pic épidémiologiste de 0.45%[13].
Des projections fantasques sur une deuxième vague ont alimenté des rumeurs non scientifiquement fondées. Dans quel but ? Entretenir la peur pour imposer des contraintes ? Faire de l’audience ? [14]

Des scientifiques et médecins s’expriment selon leur expérience terrain

Dans cette compilation d’interview, les professionnels « terrain » dénoncent les fraudes commises par les administratifs, les politiques et leurs conseillers « pro-industrie », abusivement baptisés experts scientifiques.

Changer de méthode de comptage mais comparer les mêmes indicateurs

La reprise d’un rebond sur la pandémie Covid ne serait-elle pas due au fait que les dépistages existent dorénavant en masse alors qu’au plus fort de l’épidémie, seuls les malades déclarés étaient comptabilisés ?[15]

Nier les faits observés parce qu’ils sont en contradiction avec…

Le député hollandais Erik Meijer a demandé à la commission européenne des précisions sur les chemtrails le 10 mai 2007. La réponse laconique était que « la commission n’a connaissance d’aucune preuve suggérant qu’il y a des raisons d’agir« .[16]

Dans la Biologie des Croyances, le Dr Bruce Lipton rapporte l’histoire d’un détracteur de Robert Koch sur la théorie de microbes. Convaincu de la fausseté de cette théorie, ce contradicteur avala imprudemment un verre de la bactérie provoquant le Choléra – selon R. Koch – et n’en fut en rien affecté. Ce fait avéré et rapporté dans un article du magazine Science en 2000, conclut que pour une raison inexplicable l’homme n’eut aucun symptôme mais il avait tort. La bactérie donnait bien le choléra même si sur lui, elle était sans effet. Une loi universelle scientifique peut-elle être vraie à seulement 10, 20 ou même 90% des cas ?[17]

La censure s’est également répandue sur les réseaux sociaux en niant les explications scientifiques qui n’avaient pas fait l’objet d’études et preuves scientifiques. La conclusion, scandaleusement imbécile, est que tout ce qui n’est pas prouvé vrai est… faux ![18]

Filtrer l’observation par subjectivité

En physique quantique, l’observation dépend de l’observateur. Ce qui n’est pas le cas en physique classique newtonienne, majoritairement utilisée par l’industrie du médicament. En termes de psychologie, ce que l’on attribue à l’autre, provient de nous par projection. L’égo n’existe pas en physique quantique, contrairement en physique classique.[19]

Pourquoi les gens qui se trompent tout le temps, on continue à les entendre alors que ceux qui ont donné les bons chiffres sont critiqués ?
– Dr Laurent Toubiana, épidémiologiste et chercheur à L’inserrm

Fausses études et normes créées par les industriels

La fausse étude du Lancet et les attaques de l’industrie sur l’hydroxychloroquine[20] ont prouvé la corruption des politiques et médias par les lobbies industriels.

Selon le directeur du Lancet, la moitié de la littérature scientifique serait fausse.[21]
Les normes sanitaires sont souvent édictés par les industriels eux-mêmes. Ainsi, certaines normes sur l’exposition aux ondes électromagnétiques ont été créées et négociées directement entre les syndicats des industries telecom et l’OMS. Il fallait favoriser le déploiement de la téléphonie mobile.[22]

Le seuil d’alerte épidémiologique a été abaissé en France à 50 cas/jour pour 100 000 habitants alors qu’il était de 150 à 200 cas/jour pour 100 000 habitants pour les syndromes respiratoires et grippaux entre 1995 et 2018.[22b]

Le Pr Colin Campbell révèle comment les industriels de l’agro-alimentaire imposent leurs normes, sous couvert de pseudo-études orientées, en infiltrant des commissions dans lesquelles les soi-disant experts sont rémunérés par ces mêmes industriels. Ainsi les programmes d’alimentation pour les hôpitaux ou les cantines scolaires font la part belle aux produits laitiers, aux protéines, au sucre où à la viande, ce qui contredit l’équivalent des 72 années de recherche de l’auteur sur l’alimentation et le cancer. Le Pr Colin Campbell consacre deux chapitres à son expérience précise de la corruption industrielle dans le domaine de la santé. On y apprend même que les frites sont considérées comme un légume pour les cantines scolaires ![22c]

Présenter les statistiques de manière trompeuse et alarmiste

Ainsi des valeurs cumulées montrent une courbe en croissance alors que les valeurs absolues présenteront, pour les mêmes chiffres, une courbe décroissante. Des données dans deux rapports différents sont parfois interprétées différemment [23]

Cover-up scientifique

Le Pr Luc Montagnier affirme – une évidence – que les scientifiques ne peuvent pas dire la vérité car ils craignent pour leur carrière.[24] Il rejoint les propos du Dr Shiva Ayyadurai pour qui il n’y a plus de vrais scientifiques mais surtout des universitaires qui rampent.

Face à la multiplicité des fraudes scientifiques dans la crise Covid, ils sont néanmoins des milliers de scientifiques, médecins ou personnels de santé à dénoncer des mesures absurdes et contre-productives.

Comparaison et conclusion illogiques

La conclusion malhonnête d’un journaliste du journal Le Monde qui induit que la cause principale de décès d’un patient Covid est toujours le Covid, ce quel que soit son état de santé, est bien évidemment une fraude scientifique. Un patient en phase terminale de cancer a contracté la maladie du fait de son état de santé extrêmement fragilisé. Cette malhonnêteté intellectuelle est difficilement explicable en dehors de la corruption[25]. D’autant que la majorité des porteurs sont asymptomatiques, il est impossible de conclure que le virus est LA principale cause de la maladie. Elle ne peut donc être la principale cause du décès. Ces raisonnements liés à l’ignorance des mécanismes moléculaires et cellulaires, donc des moteurs de vie, feront l’objet d’un prochain article.

Dans un article sur la 5G et les arbres, un autre journaliste de ce même journal Le Monde se distingue par plusieurs fraudes intellectuelles et scientifiques[26].
Dans une bourgade britannique, le journaliste conteste le fait que l’antenne de télécommunication posée au sommet d’un lampadaire a tué la partie de l’arbre  jouxtant le lampadaire. Son argument est que l’herbe au pied du lampadaire n’est pas morte ! Cette comparaison équivaut à valider qu’une fourmi a le même métabolisme qu’un humain… Les distances ne sont pas non plus comparables : c’est le sommet de l’arbre à hauteur de l’antenne, pas la partie inférieure de l’arbre… Le facteur temps a-t-il été pris en compte dans cette analyse partielle « vue d’avion par temps de brouillard » ?
Pour entériner sa démonstration, le journaliste avance deux arguments illogiques :

  • la borne télécom n’est pas une 5G mais une 2G/3G – les fréquences sont différentes ;
  • les opposants ont perdu leur procès face à la mairie.

En quoi ces deux informations constituent-elles des démonstrations scientifiques de la non  influence électromagnétique d’une antenne télécom sur la nature et les arbres en particulier ?

Déjouer les fraudes scientifiques

La science est aujourd’hui devenue une martingale pour justifier les actes les plus anti-écologiques. Ainsi des milliardaires technophiles, des politiques, des médecins se réclament de la science pour imposer des vaccins, un acte fondé sur des théories jamais prouvées scientifiquement et qui nient toutes les preuves scientifiques des 20 et 21ème siècle sur sa dangerosité et son inefficacité.

Aussi dans le domaine du vivant, lorsqu’une annonce à caractère scientifique est faite, une liste de questions de bon sens est à se poser :

  • Qui finance les recherches ?
  • Quelles sont les données du problème ? L’approche doit être la plus globale et prendre en compte le maximum de paramètres.
  • Dans quel contexte se déroule les recherches ? Quelles populations, quels usages, quels états émotionnels, physiologiques, psychologiques ?
  • Quelles sont les sciences utilisées dans l’étude ? Tout étude sur le vivant doit faire appel à minima, à la physique quantique, l’électromagnétisme et l’épigénétique.
  • Quels sont les conflits d’intérêts ? L’OMS est aujourd’hui financée à 80% par des intérêts privés.[27]
  • Quel est le parti pris des médias mainstream ? La censure[28] et la désinformation sont-elles présentes sur les réseaux sociaux et les médias ?
  • Y-a-t-il réellement un débat scientifique contradictoire ?
  • Ou sommes-nous en présence d’atermoiements, d’opinions contrairesmais non de faits, de discrédit, d’absence d’argument et de changement de posture inexplicable et inexpliqué[29] ?

Des fraudes au service des lobbies…

La crise mondiale 2020, sous couvert de virus, illustre ô combien la malveillance envers le vivant est signe d’ignorance mais témoigne d’une égo démence qui se traduit par des manigances[30] et violences envers les populations qui sont soumises à des autorités incompétentes et/ou largement corrompues.

Cette corruption s’appuie sur des fraudes intellectuelles et scientifiques, commises soit par incompétence, imprudence, immaturité, lâcheté, cupidité et par volonté de désinformer. Pour imposer une tutelle mentale et un mode de vie asservi à l’industrie et aux politiques[31] ?

Covid-19, l’union sacrée de l’incompétence et de l’arrogance

Pr Christian Perronne, interview « Quelles erreurs n’ont-ils pas commises ? », le 31/08/2020

Ressources

[1] Cf Drs Gérard et Nicole Delépine, in « Hysterie vaccinale, Gardasil et cancer : un paradoxe » aux éditions Fauve
Interview sur TVL, https://youtu.be/jr4ttweKdgo

[2] Pr Didier Raoult, interview avec Laurence Ferrari, « Le confinement à titre individuel est contre-productif » https://youtu.be/xbDmil1bq2U
Pr Denis Rancourt, chercheur canadien, https://youtu.be/Fvp6uah-2hY

[3] Les croyances dans les théories de Pasteur semblent entretenues dans le seul but de de vendre des vaccins, premier produit commercial au monde. Les travaux du Pr Antoine Béchamp qui prouvent l’hérésie scientifique des théories pasteuriennes, ont été aux USA totalement éradiqués de toutes les bibliothèques scientifiques.
Un siècle d’erreur scientifique, https://www.aimsib.org/2019/03/10/et-si-notre-organisme-netait-pas-du-tout-sterile-un-siecle-derreurs-scientifiques/
Dr Eric Ancelet, in « Pour en finir avec Pasteur : Un siècle de mystification scientifique », aux éditions marco pietteur

[3b] Dr Bruce Lipton, in « Biologie des croyances », aux éditions Ariane, p117-118

[4] Les 6 dimensions interdépendantes : espace (x-y-z), temps, grand/petit, réel/virtuel ou visible/invisible, merci au Pr Marc Henry

[5] Accidentologie https://www.challenges.fr/automobile/dossiers/ce-chercheur-qui-prouve-que-la-vitesse-n-est-pas-la-seule-cause-de-mortalite-routiere_679206

http://www.securitepassive.fr/accidentologie/

https://www.liguedesconducteurs.org/images/Comparatif_france__allemagne_VF.pdf

Sur autoroute : https://www.leparisien.fr/societe/les-vraies-causes-de-la-mortalite-sur-les-autoroutes-27-07-2018-7835931.php

[5b] Pr Colin Campbell, in « L’enquête Campell » aux éditions Les arènes, p 518,520.

[6] En 2013, au CHU de Créteil, l’étude de la myofasciite à macrophage a permis d’illustrer que les macrophages absorbaient l’aluminium des vaccins pour passer la BHE – Barrière Hémato Encéphalique – et les introduire dans le cerveau. https://www.vaccinssansaluminium.org/desintox-ansm-mettre-a-jour-donnees-myofasciite-a-macrophages/

[7] Des annonces politiques faites sur des comparaisons trompeuses https://www.liguedesconducteurs.org/securite/resultat-2018-de-la-securite-routiere-la-communication-bien-trompeuse-du-premier-ministre%E2%80%A6

[8] Le Parisien, Surestimation dans les comptages : https://www.leparisien.fr/societe/covid-19-le-nombre-de-morts-surestime-en-angleterre-17-07-2020-8354442.php

Un taux de mortalité pour le Covid-19 finalement extrêmement bas : https://guyboulianne.com/2020/05/30/le-cdc-confirme-un-taux-de-mortalite-du-covid-19-remarquablement-bas-ou-sont-les-medias/

[9] Les données de l’ISPQ, révisées de façon importante : https://www.inspq.qc.ca/covid-19/donnees

Une analyse de cette révision : https://www.youtube.com/watch?v=iFwVX3E_2WI&feature=youtu.be

[10] Le CDC revoit ses chiffres pour illustrer la comorbidité : https://www.cdc.gov/nchs/nvss/vsrr/covid_weekly/index.htm?fbclid=IwAR04-T-tezCoBXnhPCOhUY5AVUG9AZ9qwBoytSy-iSUclJ4r7PSV5m_geF8#Comorbidities
Un article du Journal Le Monde illustre la désinformation orchestrée par ce média financé par Bill Gates. Si le journaliste ne peut contester le fait que le virus n’est dangereux que pour les gens fortement imuno-déprimés et gravement malades, il induit tout de même que la cause principale du décès reste le Covid même sur des malades en fin de vie. Le virus reste donc très dangereux pour tout le monde, même pour les gens en excellente santé. Ce mensonge contredit bien évidemment les faits qui prouvent que la majorité des porteurs est asymptomatique. https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2020/08/31/94-de-faux-morts-du-covid-19-la-nouvelle-intox-partagee-par-donald-trump_6050506_4355770.html

[11] Fraude statistique en Italie, « Ils sont morts du Covid alors qu’ils étaient guéris »
https://www.ilgiornale.it/news/cronache/morti-veneto-covid-nella-conta-anche-guariti-e-negativizzati-1886068.html
Pr Jean-François Toussaint, les statisticiens britanniques ont retirés 5 000 cas comptabilisés par erreur des 45 000 décès attribués au Covid, soit plus de 10%, https://youtu.be/waICZiNYhq4

[11b] A propos des tests http://www.francesoir.fr/opinions-tribunes/la-grande-supercherie-des-tests-pcr

Le patron d’une société d’intelligence artificielle et microbiologie explique :

  • comment les tests sanguins sont homologués pour trouver les anti-corps du Covid dans le sang ;
  • les limites des tests PCR ;

https://youtu.be/vrjmY_ffgAg

[12] Annoncé par l’OMS au début de l’année 2020

[13] En France, le 19 août, chiffre annoncé par le Pr Didier Raoult https://youtu.be/xbDmil1bq2U

[14] Pr Jean-François Toussaint, sur la 2ème vague au 18/08/2020 et l’instrumentalisation des indicateurs à des fins politiques, https://youtu.be/waICZiNYhq4
Pr Christian Perronne, « Quelles erreurs n’ont-ils pas commises ? », https://youtu.be/IBFT9CTIEjk

[15] David Pujadas, sur LCI dénonce le changement d’indicateurs sur la crise Covid https://www.facebook.com/100000520142287/videos/3687389544621681/

[16] Les chemtrails, questions et réponses auprès de la commission européenne du député hollandais Erik Meijer, minute 20, https://youtu.be/a2k97WChmN0

[17] Dr Bruce Lipton, in « La Biologie des croyances », p144, éditions Ariane

[18] Cet article a été censuré selon la posture malhonnête, ce qui n’est pas prouvé vrai, est donc faux ! https://cogiito.com/a-la-une/le-role-essentiel-de-la-5g-dans-la-pandemie-de-covid-19/

[19] Pr Marc Henry, Approche quantique de l’eau, minute 29, https://youtu.be/iGXRWoldrwc

[20] Pr Didier Raoult, s’exprime sur les études à tout prix, le confinement qui n’a pas été probant et le scandale scientifique du 21 siècle avec la fausse étude publiée dans le Lancet, https://youtu.be/NGwsH_QTjAM

La fausse étude du Lancet, ex-revue scientifique prestigieuse, https://journal-neo.org/2015/06/18/shocking-report-from-medical-insiders/

Pr Didier Raoult, le remdevisir ne marche pas, l’hydroxychloroquine n’est pas livrée. Le ministre veut-il empêcher la livraison de l’IHU ? https://www.lelibrepenseur.org/scandale-veran-veut-veut-empecher-sanofi-de-livrer-lihu-en-hydroxychloroquine/

[21] Le directeur du Lancet et le caractère trompeur des articles scientifiques, http://fibroetmetaux.canalblog.com/archives/2017/02/22/34967904.html

[22] Comment les lobbies nous font croire qu’il n’y a pas de problème avec les ondes électromagnétiques, https://reporterre.net/Comment-les-lobbies-nous-font
Pierre Dubochet, article « Les effets sur l’homme des champs électromagnétiques, OMS et industrie télécom. »

[22b] Un seuil épdidémiologique abaissé http://www.francesoir.fr/societe-sante/chronique-covid-ndeg13-halte-la-manipulation-ils-ont-baisse-le-seuil-epidemique-pour

[22c] Pr Colin Campbell, in « L’enquête Campbell », aux éditions arènes, chapitre 16, le gouvernement est-il au service de la population ?

https://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/nantes-44000/coronavirus-50-1-cas-pour-100-000-habitants-le-seuil-d-alerte-depasse-en-mayenne-2d7f6180-c6a5-11ea-99e9-0d407477acbc

[23] Une présentation des statistiques orientée pour faire peur aux profanes qui ne savent lire des données https://www.sudinfo.be/id234605/article/2020-08-12/bernard-rentier-denonce-le-catastrophisme-propos-du-coronavirus-sciensano-publie

Des mesures alarmistes sur la base de statistiques trompeuses, le 15/08/2020, LCI, le Dr Martin Blachier illustre l’incohérence des statistiques https://www.facebook.com/jean.benoit.edmond/videos/10222409666211416/?t=198

Le Pr Jean-François Toussaint explique les mauvaises interprétations sur les statistiques, CNEWS, 28/09/2020 https://youtu.be/UOz2zDntkEE

Sur la base de données identiques, les rapports et conclusions de l’ARS et de la DGS à Marseille divergent… http://www.francesoir.fr/societe-economie/marseille-les-chiffres-disent-la-verite-deux-rapports-deux-chiffres-differents

[24] Dr Li-Meng Yan, virologue, travaillait à l’École de Santé Publique de Hong Kong, menant des recherches spécialisées en virologie et en immunologie, quand l’épidémie de Covid survint. Le gouvernement de Hong Kong ne l’a pas suivi dans ses allégations et elle s’est exilée aux Etats-Unis. https://youtu.be/WNM_oBFvf9A

[25] Journal le Monde, les faux morts du Covid : https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2020/08/31/94-de-faux-morts-du-covid-19-la-nouvelle-intox-partagee-par-donald-trump_6050506_4355770.html

[26] Journal Le Monde, les arbres et la 5G : https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2019/08/13/tues-coupes-abattus-demeler-le-vrai-du-faux-sur-les-arbres-et-la-5g-en-trois-exemples_5499077_4355770.html

[27] A propos du Covid, la généticienne Alexandra Henrion Caude dénonce une folie collective et le silence de ses collègues scientifiques au conflit d’intérêt, https://covidinfos.net/covid19/la-geneticienne-alexandra-henrion-caude-denonce-une-folie-collective-qui-nous-mene-dans-le-mur/

Financement et conflit d’intérêt de l’OMS, reportage Arte sur l’OMS, « L’OMS dans les griffes des lobbies »,  https://youtu.be/N-mL9gX9gws

Le Dr Martin Blachier, épidémiologiste est associé et co-fondateur de la société PHE qui conseille les industriels de la pharmacie pour la mise sur le marché de leurs produits. Martin Blachier a prononcé le mot de charlatanisme à propos de l’hydroxychloroquine. Sa société PHE a comme client Gilead avec une contribution de 471 250 €.
Qui veut la peau de didier Raoult : https://twitter.com/Stalec_/status/1301703463466868736
La société PHE : https://www.ph-expertise.com/notre-equipe
Les financements de PHE par l’industrie : https://www.eurosfordocs.fr/

[28] L’avocat Robert F. Kennedy va poursuivre en justice Facebook et les « médias vérificateurs indépendants » pour la censure, https://mirastnews.net/2020/08/18/robert-f-kennedy-jr-poursuit-facebook-et-les-soi-disant-verificateurs-de-faits-pour-censure-parrainee-par-le-gouvernement-faux-denigrement-et-fraude-electronique/
Pourquoi Facebook, YouTube, Twitter suppriment une vidéo de médecins https://www.liberation.fr/checknews/2020/07/30/pourquoi-facebook-twitter-et-youtube-ont-supprime-la-video-des-america-s-frontline-doctors_1795620?fbclid=IwAR3KItP87ZDieX9ct5juGEaqgxZ8ObvCqNGvEMPGOfERPr8WaYHBU0fQTcs

[29] Au début de l’épidémie, le gouvernement insistait sur l’inutilité du port du masque avant de le rendre obligatoire, https://www.facebook.com/adam.edmond1/videos/10157282414965415

France Soir, épidémie terminée vs panique organisée, http://www.francesoir.fr/opinions-tribunes/crise-du-coronavirus-en-france-epidemie-terminee-versus-panique-organisee-pourquoi

[30] La SPILF attaque le Pr Didier Raoult
http://www.francesoir.fr/societe-sante/didier-raoult-attaque-par-la-spilf-quest-ce-que-cela-peut-il-cacher
https://yetiblog.org/archives/26725

[31] Le Dr Shiva Ayyadurai, scientifique – biologiste systémique – et politicien : il n’y a plus de vrais scientifiques, uniquement des universitaires qui rampent. https://www.kla.tv/16619 et https://www.kla.tv/16618

Pour complément.
Des cas célèbres de scientifiques accusés de fraude : https://lejournal.cnrs.fr/articles/sept-cas-celebres-de-scientifiques-accuses-de-fraude

le CNRS met en place un bureau d’intégrité scientifique : https://www.franceculture.fr/emissions/la-methode-scientifique/la-methode-scientifique-du-jeudi-06-decembre-2018

Dans cet article, le journal Le monde définit de façon réductive la notion de fraude comme étant une invention voire une manipulation des résultats. Or la fraude consiste majoritairement, dès le départ, à ignorer des paramètres voire à orienter la recherche dans un objectif précis. https://www.lemonde.fr/passeurdesciences/article/2012/10/03/la-fraude-scientifique-est-plus-repandue-qu-on-le-croit_5986280_5470970.html

La fraude scientifique, un symptôme du fonctionnement de la science : https://www.pourlascience.fr/sd/science-societe/la-fraude-scientifique-un-symptome-du-fonctionnement-de-la-science-9387.php

En 2016, 1400 articles scientifiques on été retirés pour fraude : rts.ch/info/sciences-tech/10573206-chaque-annee-1400-articles-scientifiques-sont-retires-pour-fraude.html

Comment 1

Comments are closed.