Bébé joyeux conscience présence instant

Le but de la Vie ? Vivre !

Et si la Vie ne pouvait avoir de sens ?
Que le chercher crée la souffrance ?
Que face à notre réelle impuissance,
La paix ne s’exprime qu’en conscience ?

Celle d’une attention à la présence,
Pour dans l’instant gouter le silence,
D’un abandon qui se fait guidance,
A notre Origine, la reconnaissance.

Dès lors jaillit la confiance,
Que ce retour à l’illimité,
Me confère subtile éternité
Pour être douce bienveillance.

Vivre est déjà son unique sens.
La plénitude est notre essence,
Si je me détache du visible
Et “comme uni” avec l’invisible.

Mon parcours dans la dualité,
Propos de la Vie pour un jeu,
Celui d’abandonner mon “JE”
Et retrouver l’immobile Unité.

Alors, laisser être la perte de sens ?
Au sens compréhension, sensation
Et bien évidemment juste direction ?
Car la Source, la Vie, y révèle sa présence.

  • Thierry Alingrin

Un commentaire ?